Le texte du lecteur - colloque international
   
  Colloque "Le texte du lecteur"
  SEOUD
 

Lire la lecture : libres propos sur la liberté du lecteur

 

En lisant un panneau marquant l’horaire des chemins de fer dans les localités du Valois, Proust a pu y voir des souvenirs de Nerval cherchant Sylvie. Cette anecdote que rapporte Umberto Eco rappelle à notre esprit cartésien que le lecteur, mû par son seul plaisir, n’a de compte à rendre à personne. Il agit en sa qualité de sujet libre. Le problème se pose en revanche pour l’élève-lecteur, qui, lui, a des comptes à rendre à l’institution. D’où une sévère discrimination, à l’école, entre la « bonne lecture » et la « mauvaise lecture », quand il ne s’agirait de distinguer, éventuellement, qu’un grand lecteur d’un petit lecteur, ou pis, d’un non-lecteur.

La « bonne lecture » a été pendant la longue tradition, on l’a souvent dit, célébrative. Dans les années soixante-dix, avec les nouvelles méthodes d’approche, elle a cherché à être « objectivante » : une véritable révolution dans les idées, à laquelle l’école s’est adaptée rapidement ; on avait même le sentiment qu’on pouvait transformer la classe de littérature en classe de « sciences littéraires » (Doubrovsky).

Aujourd’hui, une nouvelle mutation théorique est en train de s’accomplir, qui oblige de nouveau l’école à se remettre en cause, à repenser sa pédagogie des belles-lettres. Le développement de la sociologie ou de l’esthétique de la réception a permis l’émergence, puis la diffusion, de la notion de « lecture créatrice » (Vigner), qui donne désormais à penser que c’est le lecteur qui crée le texte. Lecture créatrice ou appropriative, qui convient parfaitement aux nouvelles orientations de la pensée pédagogique considérant l’apprentissage essentiellement comme un acte d’appropriation. Le problème, pour l’institution, est que cette lecture créatrice est par définition une lecture libre, forcément imprévisible, donc non programmable… Que peut-il en advenir à l’école ? Quel parti, si possible, en tirer, et avec quelles stratégies, quelles didactiques ?  

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=