Le texte du lecteur - colloque international
   
  Colloque "Le texte du lecteur"
  JOVER-FALEIROS
 

La lecture littéraire pour les niveaux débutants en classe de FLE ?

 

Notre réflexion porte sur le rôle de la lecture littéraire dans l’enseignement du FLE pour les niveaux débutants. Dans la première étape de la recherche, nous avons travaillé sur la réception d’un texte littéraire dans un cours de FLE destiné à l’enseignement de la lecture (Instrumental). Parmi les réactions observées chez les étudiants nous en retenons une en particulier: la manifestation d’une difficulté attribuée à l’aspect littéraire du texte lu, cette réaction a attiré notre attention d’autant plus que le groupe a pu lire le texte. Elle nous a donc ouvert une voie de réflexion : en quoi consisterait cette difficulté ? Serait-elle associée à un écart entre le texte lu et texte produit par la lecture ? Faut-il éviter les textes “difficiles” dans l’enseignement d’une langue étrangère ? L’une des objections faites à l’activité de lecture littéraire en classe de FLE étant le niveau de langue des débutants et la difficulté due à la densité du texte, ce qui a fini, surtout avec l’avènement de l’approche globale dès les années 80, par définir un corpus de lecture (représenté dans les manuels par des notices, des affiches ou des dépliants par exemple) assez simplifié, rassurant pour l’apprenant. Or les expériences dans le sens inverse montrent que des lectures plus complexes stimulent la formation des lecteurs qui doivent sortir du terrain sûr des lectures correctes pour se trouver dans le champ déstabilisant des lectures possibles où la pluralité des voix peut avoir droit de cité.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=