Le texte du lecteur - colloque international
   
  Colloque "Le texte du lecteur"
  CUCCHIELLA
 

Jack Frusciante est sorti du groupe: Parcours culturel, littérature et jeune lecteur au XXe siècle

 

L'article s’articule dans deux partie: dans la première on prendra en considération la situation de la littérature contemporaine dans laquelle, depuis le début des années 80, c’est l’individu qui prime et l’activité romanesque ressemble à un chantier difficile à organiser. Il faut donc opérer par regroupements prudents, et assumer plus que jamais la vulnérabilité des critères ainsi que la nécessité pressante et parfois vaine de rectifier constamment le point de vue sur cette matière vivante. Ce souci d’ordre nous mène au terme de littérature de rupture, un terme emprunté à Julien Gracq. La littérature de rupture est essentiellement une littérature qui hérite de l’expérience avant-gardiste, qui prend ses distances vis à vis de la mimésis qui se définit davantage par ses refus que par ses principes d’adhésion.

Ces modalités textuelles prescrivent les réactions du lecteur empirique et celui-ci, en tant que sujet concret de cet acte de coopération qu'est la lecture, doit se réaliser comme Lecteur modèle. Donc dans la deuxième partie on approchera cette littérature (en particulier celle écrite par jeunes écrivains), en questionnant les exigences du texte et les réactions des lecteurs, considérés comme des acteurs de la réception. Dans le même ordre d’idée, il s’agit de mettre l’accent, à la suite des Cultural Studies, sur les usages concrets des produits culturels, éminemment variables selon les récepteurs et les contextes d’appropriation.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=